A Venise en solo

Bref compte-rendu du séjour du 15 au 18 septembre 2012

Ce fut un séjour de rêve. Nous étions 30 participants (18 dames, 12 hommes). Nous logions au Palazzo Contarini «Minelli» où nous avons été aimablement reçus par les sœurs qui nous ont servi d’excellents repas. Les balades touristiques, en «vaporetto» ou à pied, ont été ponctuées de moments de partage biblique, le matin ou le soir. Le pasteur Guy Chautems nous a délivré un message encourageant, tiré des visions apocalyptiques d’Ezéchiel et de Jean. Son épouse Denise nous a captivés par ses explications très claires sur Venise, en particulier ses constructions et le ghetto juif que nous avons visité dimanche matin. Un grand merci à chacun et spécialement à Hélène qui a fourni un grand travail d’organisation de ce séjour.

Samedi, à peine arrivés au Palazzo, «notre casa», nous repartions pour la place Saint-Marc et le pont du Rialto, les sites phares de la cité. Le dimanche, le culte, avec sainte cène, a été célébré dans le parc du Palazzo. Ensuite nous avons été à pied visiter le quartier juif «Campo Ghetto Nuovo». Le mot ghetto est une déformation du mot vénitien getto, «fusion», «fonderie» qui désigne le lieu (les fonderies à canons) où les Juifs ont anciennement résidé à Venise au XVIe siècle. C’est dans le Campo Ghetto Nuovo que l’on rencontre les maisons parmi les plus élevées de la ville en raison de l’espace restreint. Après le repas à la «casa», nous avons pris le bateau pour nous rendre sur l’île Saint-Georges, en face de Saint-Marc. Nous sommes montés sur la tour d’où l’on jouit d’un magnifique panorama à 360°. Il faut souligner que l’on a bénéficié d’une météo idéale, un très beau temps de fin d’été. Le soir, nous avons mangé à la pizzeria Tre Archi, au bord du canal. Au retard de plusieurs d’entre nous s’est ajouté un autre retard… Certains ont commandé du poisson et ont dû attendre jusqu’à deux heures pour le recevoir froid dans l’assiette ! Etonnement, incompréhension, tension qui a fini par éclater dans de grands éclats de rire de certains et la bonne humeur générale, trésor précieux à conserver. Une panne technique a été la cause de ce désagrément; le poisson a dû être cuit dans le four à pizza ! Comme disait quelqu’un: «On ne mange pas du poisson dans une pizzeria.»

Lundi, ce fut la visite des incontournables îles de Murano et de Burano. Murano pour la fabrication du verre (nous avons assisté à une démonstration), et Burano pour la dentelle et le charme du lieu. Ici, à Burano, nous avons pris du bon temps, pour nous attabler au restaurant, pour flâner le long des ruelles et des canaux en admirant les pittoresques maisons colorées, où en passant d’une boutique à l’autre…

Mardi, dernier jour. Ce matin nous avons eu un dernier message, un message d’envoi du pasteur Chautems, suivi d’un moment intense de prière en petits groupes. Puis une dernière sortie touristique. Cerise sur le gâteau, nous avons fait la traversée du Grand Canal en gondole ! Une traversée, oui, mais dans le sens de la largeur, pour nous retrouver sur l’autre rive au marché. Ensuite nous retrouvons le Rialto et Saint-Marc, cette fois par marée haute, et une foule nombreuse de touristes. Pour le retour à la «casa» c’est au choix de chacun. Nous repartons chez nous dans l’après-midi; David retourne à Poitiers en France et Liette à Montréal en avion, et nous autres en train en Suisse.

Michel Viredaz, participant

  

Cliquez ici pour voir les photos (il faut être membre pour voir les photos)